Notre crèche et la féérie de Noël

Le collectionneur de santons est un santophiliste.

Monique s’est passionnée pour les santons de Provence de toute marque et de toute taille.

Au départ, nous les achetions dans les vide-greniers et les brocantes. Mais maintenant nous allons parfois au biennales des santons à Aubagne ou Marseille, nous les achetons dans les marchés de Noël. Le plus grand marché de Noël étant pour moi le marché de Noël de Strasbourg.

Il reste après les achats en ligne chez les santonniers de Provence. Il y a même un santonnier belge; chez NOIRHOMME/ROBERT à Ecdoval 17, 4990 Lierneux, Belgique. On peut visiter son atelier et il est passionné. Il est vrai que ses santons sortent de l’ordinaire et ne ressemblent pas aux santons de Provence.
Sinon, il y a tous les santonniers de Provence comme : Carbonel, Fouqué, Le moulin à l’huile, Escofier, Flore, Campana, Fici, Richard, Jouve, Didier, Gelato et j’en oublie certainement.

La construction de la crèche commence chaque année début novembre pour se terminer par le sapin de Noël mi-décembre.

Il faut mettre des tréteaux, des planches, sortir tous les cartons dans le garage, préparer les paysages et ensuite déposer les santons. Il y en a des santons et nous avons des crèches. Il y a des santons de l’entrée de la maison jusque dans la plus grande partie de la salle à manger.

Il faudra un jour faire une petite vidéo de l’ensemble et la publier.